Bien préparer une session d'enregistrement

Mis à jour : mars 31


Aujourd'hui' je vous propose de vous parler de l'étape de préparation avant de commencer une session d'enregistrement en studio. Avant de réserver une journée en studio il est important de vraiment préparer la session d'enregistrement, c'est une étape que beaucoup de groupes amateurs oublient, ce qui peut leur faire perdre du temps pendant les prises et ainsi augmenter le cout total du budget enregistrement, voyons ensemble comment éviter cela. Etape 1 : Répéter encore, encore et encore ...

Pour commencer il faut faire la liste des morceaux que vous souhaitez enregistrer, et organiser des répétitions pour bien travailler votre jeu sur ces morceaux, beaucoup de musiciens arrivent en studio sans avoir assez répéter leurs morceaux. Certains groupes professionnels avec qui je travaille joue leurs nouveaux titres en live pendant quelques concerts avant de venir en studio pour les enregistrer, cela leur permet de tester leurs morceaux via le public, de bien travailler sur les arrangements et surtout de vraiment savoir faire tourner les morceaux avant de les enregistrer, cette méthode est très efficace. Si vous ne souhaitez pas utiliser cette méthode il est important de vraiment répéter les morceaux 30 fois de suite avant de venir l'enregistrer pour que la structure soit bien claire pour tout le monde. Etape 2 : Le tempo

Deuxième chose pour les groupes souhaitant enregistrer au clic (métronome), il est très important de définir le tempo a l'avance et surtout d'essayer plusieurs tempos, un morceau que vous avez l'habitude de jouer en live à 140 BPM marchera peut-être mieux pour du studio à 138, c'est pourquoi vous devez essayer de jouer votre morceau à plusieurs tempos différents avec le métronome pour voir ce qu'il marche le mieux. Etape 3 : Travailler la source

Il est important de travailler le son à la source, on ne le dit jamais assez, si votre son de guitare ne correspond pas au résultat final souhaité ce n'est pas au mixage ou au mastering qu'on va rattraper ça.Vous devez donc savoir précisément ce que vous souhaitez comme son de guitare finale sur ce morceau ou sur ce projet en particulier et travailler votre son d'ampli pour arriver à ce résultat. Des fois il est peut-être nécessaire de vous faire prêter un ampli ou une pédale d'effet par ce que votre matériel personnel ne convient pas à la direction artistique sur ce titre en particulier. Etape 4 : Etablir une maquette

Une fois les étapes précédentes effectuées il est important de faire ce que l'on appelle une préproduction (maquette) de vos titres. Cette étape est vraiment cruciale et va surtout vous permettre d'être très efficace lors de vos journées d'enregistrement. Il y a deux moyens de faire vos maquettes, soit via une petite carte son et quelque micro vous enregistrez les instruments un à un, soit via des plug in d'instruments midi vous pouvez programmer ce que vous allez jouer. Une fois que vous avez fait votre maquette telle que vous jouer votre morceau en live, vous pouvez chercher a travailler l'arrangement en rajoutant des pistes "additionnels", c'est le genre de piste qui va vous permettre de donner un côté produit a votre titre. Evidemment cela n'est pas forcément obligatoire selon le type de résultat souhaité, si vous souhaitez un morceau qui sonne acoustique et proche du live pas besoin de rajouter 50 pistes additionnelles a votre projet. Une fois que vos maquettes sont fini n'hésitez pas à les faire écouter à l'ingé son qui va enregistrer votre groupe, cela va lui permettre de comprendre votre projet et la couleur générale du son. Grâce à cette maquette l'ingé son va également pouvoir établir avec vous un planning de la session d'enregistrement, pour cela vous il est important de savoir si vous souhaitez enregistrer en "live" ou en "séparé". Personnellement je conseille aux musiciens pro qui ont l'habitude de tourner ensemble de faire des prises live par ce que cela donne une certaine énergie et une cohésion rythmique très intéressantes. Pour les groupes amateurs la prise séparée peut être plus judicieuse puisque cela permet de se concentrer sur sa partie et surtout d'éditer les erreurs avant de passer à l'instrument suivant. Etape 5 : Touver des références

Une étape très compliquée pour les musiciens mais néanmoins très importantes, trouver des références sonores. Une référence c'est un morceau dont vous aimer la couleur sonore, ça peut-être une révèrbe intéressante, un son de caisse claire qui vous plaît, une prise de voix très chaleureuse, tout est permis mais essayer de rester cohérent avec votre projet, trouver des références si possible du même style de votre projet et avec les mêmes sources. Cet exercice n'est pas simple par ce que votre projet est unique mais vous avez forcément des influences, des inspirations ou des coups de coeur, donc fouiller dans votre discographie pour aider votre ingé son à lui expliquer la couleur que vous souhaitez pour chaque source et surtout pour le projet dans sa globalité. Etape 6 : Choisir un studio

Il est difficile de choisir un studio d'enregistrement tellement l'offre est grande, avec l'arrivée de la MAO il est devenu beaucoup plus facile de s'enregistrer soi-même, cependant il est important de comprendre qu'on ne peut pas se proclamer ingénieur du son de studio sans un minimum d'expériences et un minimum de formation. Beaucoup de petits "home studio" ouvrent tous les jours mais ne maitrisent pas complément la prise de son et ne dispose pas forcément d'un local traité acoustiquement. Lorsque vous rechercher un studio je vous invite donc à visiter les locaux, et surtout à discuter avec l'ingé son qui s'en occupe pour savoir son parcours, son expérience, les style de musiques sur lesquels il aime travailler etc ... Demander aussi à écouter des projets sur lesquels il a déjà travaillé et qui se rapproche dû votre en terme de style et de niveau. Niveau tarifs une journée en studio coute entre 200 et 600€ suivant la taille et la renommée du studio, le tarif peut parfois être dégressif suivant le nombre de jours réservé, parfois il vaut mieux opter pour un studio moins cher afin de pouvoir disposer du temps nécessaire plutôt que de réserver un studio hors de prix pour seulement quelques jours qui risquent d'être très chargé. Voilà maintenant vous disposer de tous les éléments pour bien préparer votre session d'enregistrement, n'hésitez pas à réagir à cet article si j'ai oublié des choses ou si vous avez des questions. Bonne semaine à tous ! Laurent

Article suivant : Bien réaliser une session d'enregistrement.


  • Facebook Homely Records
  • Instagram Homely Records
©2020 by Homely Records - pousino@hotmail.fr - 06 47 53 81 54